le monde d'Yggdrasil Index du Forum
 
 
 
le monde d'Yggdrasil Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les bars

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le monde d'Yggdrasil Index du Forum -> Esper -> La cité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Ven 22 Nov - 14:49 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant




Il s’était passé beaucoup de choses depuis la discussion avec Nevius dans le repaire des puissants. Needa avait rencontré deux immenses guerriers, qu’il avait enrôlé pour la mission dite suicidaire, la jeune magicienne Luna Volt et l’expert en arts martiaux Keisuke. Il avait jugé bon de les avoir à ses côtés pour le danger qui était à venir.

Les deux jours s’étaient écoulés, enfin pratiquement, car après cette nuit, à l’aube, ils partiraient tous pour la mission.

Needa était venu dans un des lieux les plus branchés de la Cité, le quartier des bars évidemment, un endroit qui ne dormait jamais tant il y avait toujours du monde ici, car l’ambiance y était des plus festives. Mais cette fête presque éternelle cachait des petits trafics plus ou moins légaux, plus ou moins…

Tout se passait sur une rue, s’étendant à perte de vue, où tous les commerces et autres bars s’y trouvaient. La particularité des lieux était qu’aucune habitation ne s’y trouvait, tout simplement parce qu’avec le bruit omniprésent, seul un sourd pouvait y trouver le sommeil.

Dans un petit bar où la fête battait son plein, Needa avait pris place, seul, à une très grande table, ce qui embêtait un peu le patron des lieux, car il y avait du monde qui attendait, et beaucoup de clients potentiels partaient, car il n’y avait pas de places. Needa aurait pu s’asseoir à une table beaucoup plus petite, mais, malgré les insistances du patron, il refusa catégoriquement.

*Non mais sérieux il va pas me souler bien longtemps celui-là !*

Needa buvait tranquillement une pinte de bière, observant autour de lui l’ambiance festive, le sourire aux lèvres. Il adorait ce genre d’endroit, il s’y sentait toujours bien. Il prit ses aises, et posa les pieds sur la table, plongé dans ses pensées, mais le patron du bar l’interrompit.

Patron : Monsieur s’il vous plaît, vous ne pouvez…

Needa : Je fais ce que je veux, dégage !

Patron : Monsieur, vous allez partir tout de suite de…

Needa : Tu vas arrêter de me souler, c’est moi qui te le dis !T’as déjà entendu parler d’un certain Needa ?

Patron : Le grand chasseur ?

Needa : Regarde-moi et dis-moi si par hasard je lui ressemblerai pas ?

Patron : Euh…Je…vous…Vous êtes Needa, je…

Needa : Maintenant écoute-moi attentivement. Si t’as pas envie que les mages te collent un contrat sur la tête, car certaines rumeurs laisseraient entendre que tu es peut-être un monstre, tu vas arrêter de me souler !

Patron : Euh…Je…

Needa : Ouais c’est ça, ferme-là !Et pour la peine, tu m’offriras une autre pinte !

Evidemment, le patron s’exécuta, par peur des fausses menaces de Needa, mais cela, il ne le savait pas.

*ah ah ah, c’est toujours sympa de jouer de ses privilèges, je devrai le faire plus souvent.*




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Nov - 14:49 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Azaghal
Tavernier

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 34

MessagePosté le: Ven 22 Nov - 17:29 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant

 Une petite soirée avant de partir en mission, lorsque tout était prêt Azaghal pouvait se détendre un peu... Il n'allait pas tenter la mission sans équipement ni armes comme la dernière fois. Il avait eu le temps de faire un allé-retour rapide pour chercher de quoi faire amende honorable, quelque-soit l'ennemi à affronter. Son ancien sabre avait vu trop de combats pour être encore utilisable, il avait donc opté pour une petite hache affûtée comme un rasoir ainsi qu'une dague de chasse, dépourvue de tout apparât, mais efficace. Une demi douzaine de couteaux de lancer pendaient également à sa ceinture... Et personne ne pouvait dire ce qu'il avait dans son grand sac à dos...


Entre son équipement du va-en-guerre et son regard froid et déterminé, chacun pouvait voir en lui le guerrier qu'il était il y à bien longtemps... Mais lui ne se trompait pas, il n'en était plus que l'ombre, une ombre éphémère du héros d'antan... Mais il s'en contenterait.


Il entrait dans le bar branché et devant sa dégaine d'un autre âge, il faisait anachronisme ambulant... son regard s'adoucit quelque peu lorsqu'il prit place tout naturellement aux cotés de son vieil ami. Pas de rendez vous, pas de lettres ni même de télépathie entre eux deux... Ils n'avaient besoin de rien pour se retrouver au même endroit au même moment... Même si la plupart du temps cela finissait mal.


Azaghal : La même chose (A l'adresse du patron)
Needa : Détend toi un peu mon ami... Nous avons plusieurs heures avant de partir.
Azaghal : Tu seras bien content de m'avoir concentré quand tu te seras mis la moitié du quartier à dos...
Needa : Ah mais non ! S'il y a bagarre ici, tu me feras l'honneur de déposer ton arsenal moyenâgeux... C'est un établissement respectable ici !
Azaghal : C'est le monde à l'envers, tu me fais la moral sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire dans un débit de boisson !?! En même temps tu as raison évidemment...  


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Ven 22 Nov - 18:07 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant

 
Azaghal s’était installé tout naturellement à la table de son vieil ami, Needa, qui ne s’était aucunement posé de questions lorsqu’il le vit s’asseoir à ses côtés. Bien que de premiers abords, ils pouvaient paraître, aux yeux des gens qui ne les connaissaient pas, totalement opposés, au fond, en y regardant plus attentivement, ils avaient de nombreux points communs, comme le fait d’aimer pas mal de mêmes choses.
 
Les deux amis adoraient ce genre d’endroit, où toutes les classes sociales, races ou encore d’autres choses, se mélangeaient. C’était comme si tout le monde oubliait, l’espace d’un instant, les tracas du quotidien pour simplement profiter du moment présent.
 
Needa : J’ai toujours raison ah ah ah !
 
Azaghal : Le pire dans tout ça, c’est que tu en es convaincu ah ah ah !
 
Needa : Qu’est-ce que tu as fait de beau depuis ?
 
Azaghal : Pas grand-chose au final. Et toi ?
 
Needa : J’ai enrôlé deux guerriers pour demain, un expert en arts martiaux et une magicienne.
 
Azaghal frappa alors le crâne de Needa de sa main, comme si ce dernier venait de faire une bêtise.
 
Azaghal : Des fois, je me demande ce que tu as dans la tête !
 
Needa : Mais t’es pas bien, qu’est-ce que j’ai fait ?
 
Azaghal : Il y aura suffisamment de morts demain pour en rajouter deux autres, tu ne crois pas ?!
 
Needa : Tu ne fais pas confiance à mes talents pour dénicher des perles rares ?
 
Azaghal : On a failli y passer la dernière fois contre ces créatures, et je te rappel qu’on est pas les derniers venus !
 
Needa : Fais-moi confiance et calme-toi un peu !Le premier est un expert en arts martiaux qui nous mettrait la pâté à tous les deux avec une main attachée dans le dos, et la magicienne est d’une puissance dont tu ne peux imaginer.
 
Azaghal : J’espère pour toi que c’est vrai, j’aimerai pas avoir leur mort sur la conscience. Je sais comment ça se passe avec toi, tu les enrôles en vantant leurs mérites, et après c’est à moi de veiller sur eux, car toi t’es déjà dans la merde en plein milieu de l’ennemi !
 
Needa : Je peux toujours compter sur toi ah ah ah !
 
Azaghal : Un jour je te facturerai ma note d’honoraire pour toutes les tâches de babysitting que tu m’as fait faire. Je vais devenir riche ah ah ah.
 
Needa : Mais ne t’inquiète pas, ils sauront se débrouiller seul, ils sont bien plus forts que la plupart des soldats et mercenaires présents demain.
 
Azaghal : Mais ont-ils l’expérience ?C’est ça le plus important et tu le sais !
 
Needa : S’ils ne combattent jamais, ils n’en auront jamais. Mais comme je t’ai dit, ne t’inquiète pas pour eux. D’ailleurs, la magicienne m’a vraiment impressionné. Par certains aspects, elle me l’a fait rappeler.
 
Azaghal : Ioshi. Je suppose que vous ne vous êtes plus jamais revus depuis ce fameux jour ?
 
Needa : Tu supposes bien. Parlons d’autres choses.
 
Azaghal : Comme tu veux mon ami, mais un jour vous devriez avoir une grande discussion.
 
Needa préféra ignorer la remarque de son ami en buvant d’un coup la gigantesque pinte qui lui avait été servi par le patron de l’établissement.
 
Needa : ça va, tu te sens comment pour demain ?
 
Azaghal : Suffisamment en forme.
 
Needa : Suffisamment ?
 
Azaghal : Pour rester en vie. Je n’ai plus la forme d’antan, je ne peux plus accomplir les mêmes actes que par le passé, mais…
 
Needa : Entraînes-toi, ça reviendra tout seul. Fainéant va ah ah ah !Tu pratiques encore ?
 
Azaghal : ça fait des années que j’ai pas touché à mon sabre. Je te l’ai dit, je suis rincé.
 
Needa : Ne sois pas trop dur avec toi. N’oublie pas, t’es toujours en vie alors que tous les grands guerriers qui composaient notre ancien monde ne sont plus.
 
Azaghal : Dois-je te rappeler qu’on était à deux doigts de mourir la dernière fois, et les créatures n’étaient que 11. Là on affrontera sûrement une armée entière. J’ose à peine imaginer le massacre de demain.
 
Needa : Il en faut bien plus pour vaincre le grand Azaghal ah ah ah !Allez, on aura tout le temps d’y penser demain, profitons un peu de notre soirée. On a toute la nuit, toute façon j’arriverai pas à dormir.
 
Azaghal : Santé mon ami !
 
Needa avait une confiance aveugle en son ami Azaghal, en plus du privé, sur un champ de bataille. Il trouvait que son ami était trop dur envers soi-même. Même si ce dernier était rincé, n’ayant plus l’habitude de ce genre de missions, il connaissait mieux que quiconque le guerrier qui sommeillait en Azaghal, il savait que tôt ou tard, il referait surface. Needa avait toujours estimé ces compétences guerrières, qu’il plaçait même plus haute que les siennes, mais cela, il le gardait pour lui.
 
 
 
 
 


Revenir en haut
Azaghal
Tavernier

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 34

MessagePosté le: Sam 23 Nov - 15:20 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant

Les deux compères se retrouvaient comme ils s'étaient toujours retrouvés auparavant... En quelques battements de cœurs ils étaient sur la même longueur d'onde... Que le combat s'engage et ils vibreraient à l’unisson, même s'ils n'avaient pas le même diapason. Chacun son style et chacun son caractère, mettez ensemble dans un endroit calme, il deviendra un champ de bataille... Mettez les ensemble sur un champ de bataille et soyez certains qu'il redeviendra vite calme...


Les mots de Needa touchaient Azaghal, en effet il n'avait pas tout perdu et il le savait... Cependant il doutait, comme il l'avait toujours fait, contrairement à son compagnon qui ne savait probablement même pas ce que douter voulait dire... Azaghal éprouvait la peur... L’œil avisé pouvait le voir à son regard ou son arsenal... Mais l’œil avisé ne pouvait pas savoir que même la peur au ventre Azaghal était encore un guerrier redoutable. De plus, et Needa le savait bien, Azaghal retrouvait son sang froid dans plusieurs situations : Quand il était au bord de l'épuisement, quand il protégeait quelqu'un et quand il était certain de mourir. Il était plus que probable que l'une de ses situation arrive le lendemain...


Azaghal : Les veilles de batailles, les guerriers ne dorment que peu, nous ne faisons pas exceptions, même si avons vu plus de batailles que la ville entière ne peux en compter... Qu'elle ne le puisse jamais ce ne serait que mieux.


Needa : Ca me manquerait... Et toi aussi ! Ne dit pas le contraire, tu tiens un an deux ans dix ans, mais tu finis toujours comme par hasard par me retrouver et comme par hasard ça castagne juste après...


Azaghal : Je ne te contredirais pas Needa...


Needa : Ah ? Mais euh... Tu veux dire que j'ai raison c'est ça ?


Azaghal : Oui je le crois.


Needa : Non mais tu essais pas d'utiliser un habile argument pour me contredire ?


Azaghal : Non pas cette fois.


Needa : Ca va vraiment pas... PATRON DEUX PINTES PAR LA !


Azaghal : Ca me va... Mais toi tu vas boire quoi ? Blague à part, nous deux, plus tes deux prodiges là... Plus quelques mages-guerriers et mercenaires... J'imagine qu'un plan prudent à été mis en place par les grattes papiers du conseil magique... Les mêmes qui n'ont jamais mis les pieds derrière cette foutue porte...


Needa : Oui probablement...


Azaghal : Je vais encore te surprendre, mais ce genre de mission ne peut souffrir d'un plan précis et millimétré... On ne sait ni où ni qui ni comment... Je pense que le mieux cette fois c'est d'y aller à l'ancienne...


Needa : Une mission OFDLT (ON FONCE DANS LE TAS) comme sur Atrapukon ? On avait perdu la moitié de la troupe cette fois là... Mais si on avait agit avec prudence... En effet nous serions tous mort.


Azaghal : Parfois la plus grande prudence c'est la témérité.


Needa : Je le dit à chaque fois, mais tu ne m'écoute jamais !


Azaghal : Parce que en règle général... Tu es complètement à coté de la plaque...


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 15:39 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant

Needa éclata de rire quand son vieil ami lui fit part de l’ancienne mission qu’ils avaient effectuée sur Atrapukon, un lieu de l’ancien monde.
Needa : Tu te rappel Aza, la cheffe de guerre Asafael, ah ah ah, la branlée que je ne m’étais pas prise ah ah ah !


Azaghal : Ah ah ah tu m’étonnes que je m’en rappelle, encore une fois, si j’avais pas été là, tu ne serais pas là aujourd’hui ah ah ah !D’ailleurs je serai étonné de voir par qui déjà tu ne t’es pas pris de branlées ah ah ah !Je me suis toujours demandé, t’es un peu maso, tu aimes je pense prendre des coups, ça doit t’exciter intérieurement ah ah ah !
Needa : Mais tais-toi ah ah ah !Mais j’en sais rien, ils ont toujours une haine et rage sans limites contre moi ?!
Azaghal : En même temps, si tu arrêtais de les insulter de toutes les façons possibles, peut-être que leur haine serait amoindrie ?T’as quand même un don pour mettre en rogne les gens ah ah ah !


Needa : Ouais peut-être, mais une chose est sûr, je vais pas le rater ce mage qu’on va traquer demain !Non mais sérieux, jamais vu un lâche pareil !Le type il nous balance un sort et quand on veut se battre, il dit qu’il n’est pas là pour ça et se barre direct !Demain, je lui pète le nez, tu vas voir !



Azaghal : Needa, oublies pas qu’il ne faut pas le tuer, mais le capturer.


Needa : Si j’ai pas le choix, j’hésiterai pas.


Azaghal : Si tu le tues, on ne pourra jamais savoir ce qu’il s’est passé !


Needa : Je m’en fiche.


Azaghal : Alors laisse-moi m’en charger, moi je veux savoir, quelque chose ne tourne pas rond ici !


Needa : Lâche un peu les mages, il y a pire quand même comme gouvernement.


Azaghal : Même si c’est dur pour toi, réfléchis un peu deux secondes, tu ne t’es pas demandé pourquoi il n’a pas essayé de nous tuer dans le quartier ouest ?Dans notre état, et avec la puissance qu’il a déployé, il aurait été facile pour lui de nous réduire à néant.


Needa : Parle pour toi.


Azaghal : Non mais sérieux t’as quelle âge, tout est un rapport de force avec toi, ça a toujours été comme ça. Vous tous là, les anciens de la Guilde des maître, c’était toujours un rapport de force, une compétition pour savoir qui était le plus fort. Tu changeras jamais !


Needa : En même temps le plus fort ça a toujours été moi, ah ah ah !


Azaghal : Bref, je vais pas m’étaler sur le sujet, mais pose-toi la question pour ce mage. M’est d’avis qu’il voulait nous dire quelque chose.


Needa : Dois-je te rappeler qu’il s’est barré vite fais.


Azaghal : En même temps on ne lui a pas laissé le temps de s’exprimer qu’on tentait de l’attaquer. Needa, laisse-moi m’en charger, laisse-moi m’occuper de ce mage.


Needa : Je suis pas ton chef, fais ce que tu veux !


Azaghal : Tu crois que je te connais pas, je sais très bien que la première chose que tu feras est de lui tomber dessus, alors je te le demande, je suis sûr qu’il a des choses à dire, laisse-moi m’en charger, s’il te plaît.


Needa resta silencieux un court instant, puis d’un coup, il se mit à s’énerver.


Needa : Non mais sérieux, t’es vraiment chiant toi !OK, je te laisse t’en occuper, mais pour le reste de la nuit, tu me paies à boire, et c’est non négociable !T’es vraiment chiant sérieux quand tu t’y mets, tu vois des complots partout !
Azaghal : Mon instinct me dit que tout cela ne sent pas bon. Merci Needa.


Needa : …


Azaghal : Allez boude pas, PATRON, 10 PINTES POUR MON AMI !


D’une seconde à l’autre, Needa était passé de l’énervement à un état festif, suite aux paroles de son ami, qui commanda dix autres pintes.


Needa : YAAAAH 10 PINTES POUR MOI !


Ils continuèrent à boire longtemps, tout en discutant de tout et de rien. Il était encore tôt dans la nuit, et la nuit allait être très longue, comme elle l’est toujours à la veille d’une bataille.


Needa : Dis-moi l’ami, après cette mission, que feras-tu ?Tu restes un peu dans le coin ?
 


Revenir en haut
Azaghal
Tavernier

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 34

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 18:55 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant

Azaghal se satisfaisait de temps en temps à se faire servir, ce coté du bar, les pieds sous la tables, au chaud prêt du feu... Ce n'était pas si désagréable de ne pas passer son temps à laver et essuyer les verres, à être aimable avec les clients, à refuser les 216513215 promesses d'un futur paiement... Profiter simplement de l'argent de son labeur pour boire pinte sur pinte avec un vieil ami.


Azaghal : Après ? J'ai tant et tant de choses à faire, de responsabilité, de choses qui arrêtent de tourner rond dès que j'ai les yeux ailleurs... Tellement d'impératif qui ne peuvent pas attendre... Ce que je vais faire après cette mission ? Quelques jours de vacances et trouver des gens compétents pour déléguer une bonne partie de mon boulot et pourquoi pas reprendre un peu les exercices pour me dérouiller un peu... Je dis ça mais pour tout t'avouer, je n'en ai pas la moindre idée... J'imagine que ça va dépendre de la façon dont la mission se déroule. Mais je pense retourner sur Eliados, c'est là bas que je me sens le mieux.


Needa : Ouais... La ville géante, grouillante, puante, ça n'a jamais trop été ton truc...


Azaghal ne répondit pas, il n'en avait pas besoin. Ils pouvaient parler durant des heures sans s'arréter, mais ils savaient aussi ne rien dire lorsque les mots étaient inutiles... Mais même si le silence dura de nombreuses minutes, l'ambiance n'était pourtant pas triste ou solennelle... Elle restait au contraire agréable et gaie.


Après les pintes et les rires, vinrent les jeux, poker, fléchettes, baby foot... Needa étant bien plus doué au baby foot et Azaghal aux fléchettes... Les deux étant très mauvais au poker. Mais entre le sérieux d'Aza et le mauvais caractère de Needa lorsqu'il perdait, la soirée ainsi que la nuit entière se passèrent de la plus agréables des façons... Entre frères de sang.


Needa : Je suis presque déçu que personne ne m'ait encore bousculé... Il ne manquerait plus qu'une petite bagarre pour que cette soirée soit parfaite...


Azaghal : Mais vraiment tu es incorrigible...


En disant cela Azaghal se dirigea vers Needa comme pour lui taper sur l'épaule, ce qu'il faisait assez souvent... Mais il en profita pour le pousser avec force contre une table à laquelle siégeait quatre gueules-cassées.


Azaghal : Ose aller leur dire de plus près qu'ils ont l'air de drag-queen en santiag !


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 13:22 (2013)    Sujet du message: Les bars Répondre en citant


Needa : Hey, fais attention Aza, je te…

Needa n’eut pas le temps de finir sa phrase que les personnes, qui siégeaient à la table sur laquelle il venait de se heurter, se relevèrent en même temps.  Deux étaient humains, et les deux autres étaient de race extraterrestre. Ils n’étaient guère contents, car en heurtant la table, Needa avait fait renverser une pinte sur l’un d’eux.

Needa : Je suis désolé, je…

Needa fut interrompu dans ses excuses par une grosse droite que lui envoya l’un des hommes de race extraterrestre, qui était d’ailleurs celui qui avait reçu la pinte sur lui. Le chasseur tomba à la renverse, se tenant ensuite la mâchoire, qui lui faisait affreusement mal.

Needa : MAIS PUTAIN, J’ETAIS EN TRAIN DE M’EXCUSER !

Needa se mit en colère et lorsqu’il se releva pour en découdre avec ses opposants, deux des leurs le prirent chacun par le bras et le firent voler à travers toute la pièce, par-dessus le bar. Il s’écrasa sur des bouteilles d’alcool, ce qui provoqua une belle pagaille.

Azaghal riait aux éclats face à cette situation, mais bientôt, le sourire qu’il avait aux lèvres s’effaça quand une droite l’envoya au tapis à son tour. Il n’avait pas vu que l’un des quatre hommes s’était dirigé vers lui pour s’en prendre à lui. Les esprits commencèrent à l’échauffer, car Azaghal réagit aussitôt à cette attaque.

L’homme qui l’avait attaqué allait continuer de le frapper par un coup de pied, mais Azaghal le lui saisit, encore à terre, puis le balaya pour le faire tomber. Il se releva rapidement quand un autre homme l’attaque. Ni une, ni deux, il utilisa la force de ce dernier pour le projeter au loin, sur une table bondée de monde. Cette dernière se brisa. A cet instant, Needa, depuis le bar, sauta sur les deux hommes restants, les pieds en avant, qui atterrirent sur leur dos. Ces derniers tombèrent sur d’autres tables.

En une fraction de seconde, ce bar, à l’ambiance si festive, se retrouva être un champ de bataille où tout le monde se tapait dessus. A vrai dire, c’était une telle foutoire qu’il était difficile de comprendre qui frappait qui, ou qui était avec qui. Needa et Azaghal semblaient heureux de cette bagarre, qui leur rappelait le bon vieux temps. Ils s’en donnaient à cœur joie. Ils se battaient, buvaient des pintes, se re-battaient, tout cela avec un grand sourire.

Azaghal se retrouva un moment à terre, on venait de lui écraser un verre sur le crâne, mais lorsqu’il voulut répliquer, il stoppa net son attaque, car il s’aperçut que son agresseur n’était autre que son ami, Needa.

Needa : Euh…désolé l’ami, mais dans le feu de l’action, j’ai pas bien vu…

Azaghal se releva alors doucement et fit face à son ami. Bien entendu, il ne crut pas ses paroles, car elles étaient fausses, et cela il le savait parfaitement.

Azaghal : Non, ne t’inquiète pas, je le sais bien.

Ni une ni deux, Azaghal frappa Needa d’un magnifique crochet droit.

Needa : MAIS ÇA VA PAS, JE VIENS DE TE DIRE…

Azaghal : Désolé l’ami, la lumière tamisée des lieux m’empêche de bien voir qui est qui.

Needa : Tu veux jouer à ça, alors jouons !

Sans plus attendre, Needa lui sauta dessus, et les deux amis commencèrent un duel au beau milieu du bar. L’affrontement termina d’achever les lieux, le mettant sans-dessus dessous. La bagarre continuera encore un très long moment, et bizarrement, elle n’eut besoin d’une intervention du service d’ordre pour se calmer, comme si à un moment, tout le monde en avait eu marre.

Comme si de rien était, Needa et Azaghal avaient repris place autour d’une table encore debout, continuait de siroter quelques pintes. La nuit dura encore de longues heures et bon nombres de choses se passèrent, comme une nouvelle bagarre, mais tout cela dans la joie et bonne humeur. Les deux amis avaient pu retrouver un peu de leur ancien temps, et ils en étaient heureux.

Mais maintenant, ils étaient temps pour eux de prendre part à la terrible mission qui les attendait, celle dont dépendant le destin d’Esper et de ses habitants.

Aux premières lueurs de l’aube, ils quittèrent les lieux, direction le quartier des mages.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:15 (2018)    Sujet du message: Les bars

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le monde d'Yggdrasil Index du Forum -> Esper -> La cité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com