le monde d'Yggdrasil Index du Forum
 
 
 
le monde d'Yggdrasil Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ombre et Lumière
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le monde d'Yggdrasil Index du Forum -> Eliados -> La forêt
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 10:40 (2013)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant



L'aube venait de se lever sur la dense forêt. Il fallait connaitre cet endroit pour s'en rendre compte car juste quelques rayons de soleil perçaient les hautes cimes. Il faisait frais mais cela était bien pus agréable que la lourde chaleur qui régnait au delà de ce mur boisé. On entendait peut de bruit. Parfois un oiseau chantait mais rien ne semblait vouloir percé les ombres. Soudain un bruit doux mais régulier se fit entendre au détour des chemins étroits de ce dédale vert. Une silhouette avançait a pas mesurés. Un arc à la main et une longue cape sur les épaules, pour le froid ou pour autre chose ?

Un bruit se fit entendre, l'ombre s’arrêta. Elle fit glisser le capuchon qu'elle avait sur la tête révélant une magnifique chevelure de feu. Ioshi gardienne des lieux semblait chercher quelques chose, ou quelqu'un. Elle tourna la tête à gauche puis a droit mais sembla ne rien percevoir

*J'ai du rêver, a moins que la personne qui se trouve ici s'amuse encore a tenter de me leurrer. Mais si c'est la cas je pense qu'elle est plutôt mal tombée.*

Le bruit se fit entendre  de nouveau et une flèche parti de l'arc que la jeune femme tenait entre les mains.

"-Montrez vous, ou la prochaine fois je ne vise pas le tronc a coté de vous mais votre cœur
-je je ne fait rien de mal ....
-Montrez vous alors "

Un petit garçon apparu alors devant la jeune femme. Il tenait dans sa main un lapin et une bourse dont l'odeur indiquait clairement qu'elle contenait des plantes. . La jeune femme s'avança, l'arc reposant sur son épaule. Elle mis un genoux a terre pour être a la hauteur du  garçonnet qui la regardait.

"-Je ne voulais pas de faire peur petit, mais la foret est dangereuse, plus que tu peu l'imaginer
-Je sais madame mais mais....Je devais venir
-Explique moi donc pourquoi.
-Papa n'est pas revenu est maman est malade ...Alors je suis venue chercher a manger et de quoi guérir maman....J'ai un souvenir de plante mais je ne sais plus trop.
-Monte moi s'il te plait "

Il tendit sa bourse. Ioshi regarda a l'intérieur et secoua la tête. Elle vida le contenue du sac en expliquant au petit garçon que les plantes qu'il avait cueillit ne servait pas à grand chose. Elle lui demanda alors de lui décrire les symptômes de sa mère. Après quelques minutes la jeune femme se redressa et se dirigea vers un bosquet plus petit que les autres. Elle indiqua des fleurs roses a cueillit et de les faire infuser dans une eau froide. D'en donner à sa mère deux fois par jour. Le garçon sauta de joie et remercia la jeune femme avant de s'exécuter et de repartir rapidement avec tout ce que la forêt lui avait donné. Ioshi eut alors un pale sourire quand ses sens se crispèrent et qu'elle porte une main a son arc et une autre a sa flèche.



[aller un volontaire ^^]


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Aoû - 10:40 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
koji


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2013
Messages: 8

MessagePosté le: Dim 25 Aoû - 17:39 (2013)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Depuis sa désertion Koji se déplaçait rarement seul, il avait trouvé dans les membres de son escouade une nouvelle famille, et même si ces derniers connaissaient les grandes lignes de son passée, Koji ne voulait pas les mètres en danger et ses pour cela qu'après une drôle de vision il partit de son village tôt ce matin là, après plusieurs heures de marche à travers les terres aride d'Eliados il se retrouva dans cette forêt. ce qui faisait ici il l'ignorait complètement mais il savait qu'il devait ce trouver ici.

Il marcha quelques minutes à travers la végétation, avant d'entendre des voix, il resta cacher derrière un arbre et aperçut une jeune fille avec un petit garçon, cette fille semblait à la fois farouche mais pleine de bonté. Il resta là à l’observer en essayant de ne pas ce faire remarquer.  


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Sam 31 Aoû - 20:03 (2013)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Il s'était passé énormément de temps depuis les événements d'Esper, ceux qui avaient mené Needa loin de la grande cité. Il avait quitté la capitale du monde d'Yggdrasil, à la recherche de réponses tant certaines choses, certaines paroles, l'avaient quelque peu perturbées. Il avait toujours confiance dans le pouvoir des mages, et d'ailleurs, même s'il faisait une pause avec le métier de chasseur de monstres, il continuait à travailler pour eux. Il avait juste besoin de se ressourcer l'esprit, chose que le grand Nevius lui avait bien-sûr accord, tant les derniers événements, la grande mission derrière la porte des ténèbres, avaient été terribles.


Needa s'était quelques temps séparé de son ami Azaghal, avec qui il avait effectué cette mission, ainsi que de la jeune mage Luna, et du combattant d'exception Keisuke, qui avaient aussi pris part à la grande mission. Il les retrouverait sans doute tôt ou tard, mais pour le moment, il avait décidé de quitter Esper seul pour rejoindre seul les terres arides d'Eliados.
Cela faisait si longtemps qu'il n'était venu dans cette partie du monde, et il était ravi de retrouver ces terres, dans lesquelles il avait vécu bon nombre d'aventures. Il se rappelait le bon vieux temps. Il avait vécu pendant plusieurs jours dans des petits villages de pêcheurs, près de la côte, puis il était parti un jour plus profond dans les terres. Il avait entendu une histoire sur une sorcière qui hantait une grande forêt. Cela l'avait intrigué suffisamment pour qu'il part à nouveau à l'aventure. Ses jours de repos ne durèrent jamais longtemps, car à la moindre occasion, il en profitait pour repartir à l'aventure. C'est ainsi qu'il s'était retrouvé dans cette forêt.


Il comprit tout sur cette histoire de sorcière lorsqu'il aperçut, au loin, la fameuse sorcière, enfin, celle qui était nommée comme telle. Il était caché, ainsi, elle ne put le remarquer. Mais Needa reconnut immédiatement Ioshi Jyrio, la plus puissante magicienne qu'il connut dans sa très longue vie. Il avait vécu énormément de choses avec, et leur dernière rencontre, bien que remontant à de nombreuses années, ne s'était pas bien déroulée. Certains événements du passé avaient fait qu'aujourd'hui, il n'avait plus la même relation d'antan. 


Malgré cela, Needa était content de la voir, apparemment très en forme. 


*Ioshi, tu n'as pas changé, tu es toujours aussi belle.*


Needa se laissa à quelques pensées sorties tout droit du passé, quand il aperçut, près de lui, un homme d'imposante stature, vêtu comme un bandit, ne lui disant rien de bon. Il ne voulait pas se faire remarquer par Ioshi, ainsi, il se rapprocha discrètement du mystérieux individu avant d'arriver derrière lui. Il s'adressa, sans peur d'une quelconque réaction, à l'individu, mais à voix basse, afin de ne pas se faire entendre de Ioshi. 


"Mon ami, je te déconseille vivement de faire ce que tu as l'intention de faire. Tout me laisse penser que tu veux t'en prendre à la magicienne, mais un conseil, elle te tuera sans l'once d'une hésitation. En temps normal, je m'en moquerai, mais ces derniers temps, il y a eu beaucoup trop de morts !"


Needa faisait bien-sûr référence à la grande mission sur Esper, mais cela, il ne pouvait le savoir.





Revenir en haut
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Lun 16 Sep - 20:44 (2013)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Ioshi avait tout les sens en éveils. Elle sentait une présence voir plus dans son dos. Une surtout familière mais elle n'était absolument sur de rien. Ce n'était pas le petit garçon, elle n'avait pas reconnu don aura. Elle aurait plus l'impression d'avoir à faire à des adultes mais rien ne semblait sur dans cette foret. Elle ferma les yeux pour se focaliser sur ce qu'il y avait autour d'elle. Tout était sombre sauf deux éclats de vie caché non loin d'elle. La jeune femme ignorait ce qu'elle devait faire.

*Ces deux formes de vie n'ont pas bouger, elles ne sont pas animales...Je dois donc m'en méfier. Et ne ne reconnais aucune vibrations amicales, du moins une m'aie inconnue, l'autre je ne sais pas. *

Ioshi dressa l'oreille. Il semblait que le vent lui portait un murmure, mais rien n'était sur. Elle ré-encocha sa flèche. Elle se retourna lentement, visa et décocha la flèche dans l'arbre ou elle avait senti la première présence. Elle dit alors d'une voix douce mais dangereuse.

"Si vous ne voulez pas finir épinglé sur un arbre sortez de là. Il n'est pas bien élevé d'espionner les gens de la sorte....."

La jeune femme attendait , elle avait dressé autour d'elle comme un bouclier, on ne savait pas ce qu'il pouvait se passer. Même si elle avait tisser ses vêtements de façon a contenir les attaques magique et certaines attaques au corps a corps de manière a les esquiver plus facilement pour se mettre ensuite hors de porté. La jeune femme était paré a toutes les éventualités. Elle connaissait la foret et surtout elle avait pas mal de petit tour dans son sac pour ainsi éviter d'être prise au dépourvu.

*Arbre, terre, ciel.....je peux m'en sortir....enfin sauf si j'ai aussi a faire a de puissants magiciens, quoi que.....Je sais que je peu m'en sortir sans trop de dommage. Enfin j'ignore qui est là mais eux aussi ignore totalement qui je suis, ce qui me fait aussi un avantage non négligeable. Je peux passer sans trop de soucis pour une faible femme....et là....dommage*

Elle encocha une nouvelle flèche sachant qu'elle n'aurait pas à faire grand chose pour reprendre celle qui s'était déjà planté dans l'arbre dans un bruit sec. La seule chose qui restait a faire était d'attendre. Pour le moment aucune des deux aura n'avait bougé. Si l'une des deux bougeait, elle devrait suivre le mouvement pour ne pas être prise par surprise


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Ven 22 Nov - 12:30 (2013)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant


Ioshi avait senti Needa et Koji, eux qui se pensaient à l’abri, cachés dans les fourrés, mais la magicienne possédait de grands pouvoirs, et en plus de cela, elle était en phase avec la nature environnante, comme en communication avec elle, et le moindre élément perturbateur ne pouvait lui échapper.

Needa, après les paroles de Ioshi, savait qu’il n’y avait rien à faire, il ne pouvait se cacher, ni fuir, sous peine de se prendre un sort puissant. Il soupira longuement, puis un court instant, il se plongea dans le passé…à leur dernière rencontre…un autre temps…un autre lieu…

 

FLASH BACK

Quelque part…

Ioshi et Needa se faisaient face, en plein milieu d’un champ de bataille où les combats faisaient rage. De nombreux cadavres jonchaient le sol, devenu rouge de sang. Il y avait toutes sortes de créatures, de races différentes qui se battaient.

Les deux guerriers étaient couverts de blessures et ils semblaient en plein affrontement l’un contre l’autre. Chacun faisait partie d’un camp, et pour la première fois, ils étaient opposés. Ils se fixèrent longuement, reprenant leur respiration, car ils étaient épuisés, cela faisait déjà maintenant de longues minutes qu’ils se battaient l’un contre l’autre, personne ne prenant l’avantage pour le moment.

Ioshi : Je veux juste que tu saches une chose, jamais je ne te le pardonnerai !

Needa : Je n’ai rien à me faire pardonner, cette guerre tu l’as voulu !

Ioshi : MAIS TU ES DANS LE FAUX !

Needa : Ce n’est pas mon avis ma chère Ioshi.

Ioshi : Et à cause de ça, regarde autour de toi, tous ces morts, toutes ces morts inutiles…pour une simple divergence d’opinion?! Souvent tu as fait les mauvais choix, mais aujourd’hui, tu es allé trop loin !

Needa : NOUS SOMMES EN GUERRE IOSHI, il n’y a pas de place pour les bons sentiments, il faut agir, AUTREMENT NOUS DISPARAÎTRONS TOUS !Tu peux encore stopper cette bataille !

Ioshi : Autrefois, la Guilde des maîtres agissaient en bien, elle respectait la vie, j’étais fière de faire partie de l’Ancienne Guilde des maîtres !Bugen Hagen avait un rêve…ET CE N’EST PAS ÇA, CE N’EST PAS ÇA !

Needa : Bugen Hagen est mort depuis bien longtemps maintenant !

Ioshi : S’il était encore de ce monde, jamais il n’aurait accepté pareille décision !Quelque part en chemin, vous vous êtes tous perdus, vous les guerriers d’élite de la nouvelle Guilde !

Needa : Nous agissons pour le bien de tous. Si personne n’agit, nous courrons tous à la mort !Le monde tel qu’on le connait disparaîtra !Tu en consciente j’espère !

Ioshi : Il y a toujours un autre moyen, on peut trouver une autre…

Needa : IOSHI, IL N’Y A AUCUN AUTRE MOYEN, C’EST LE SEUL !

Ioshi : …

Needa : Je te laisse une dernière chance, pour tout ce qu’on a vécu ensemble.

Ioshi : Tu sais Needa, je t’ai aimé, vraiment, même si tu as de la peine à le croire, c’était sincère. Mais aujourd’hui, tu es allé trop loin, beaucoup trop loin. Si Azaghal avait été là…

Needa : Azaghal est parti, il a préféré fuir le conflit, ne pas prendre de décision…comme un lâche !

Ioshi : Comment oses-tu !Il aurait honte de toi, de vous tous !

Needa : Maintenant, écarte-toi de mon chemin !

Ioshi : Jamais, il faudra me tuer si tu veux parvenir à tes fins !

Needa : Qu’il en soit ainsi alors, je t’aurai prévenu. Je te promets une mort digne, par respect pour ton nom et pour la guerrière de légende que tu es !

Ioshi : Idem.

Les deux guerriers, autrefois amants, se fixèrent un long moment, dans un silence total, avant de s’élancer l’un sur l’autre pour terminer leur affrontement sanglant.

FIN DU FLASH BACK

 

Needa s’était remémoré leur dernière rencontre, pensée qui lui avait arraché un sourire. Il redressa la tête, fixant ensuite Koji, qu’il ne connaissait pas.

« Je ne te connais pas, mais un conseil, quitte ces lieux ! »

Needa se releva alors, quittant sa cachette et faisant face à Ioshi, qui s’étonna alors de cette venue soudaine de celui qui fut son ennemi lors de leur dernière rencontre. C’était il y a longtemps, il y a de nombreuses années, de très nombreuses années. Elle savait que Needa était en vie depuis tout ce temps, par sa réputation de chasseur sur Esper, ainsi elle ne fut pas étonnée de le voir toujours en vie.

« Salut Ioshi, ça fait longtemps n’est-ce pas ? »

 

 

 


Revenir en haut
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Mer 1 Jan - 18:37 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

[Koji tu pourra toujours répondre mais j'ai envie de voir la folie de Needa]

La jeune femme sentit l'air bouger et la terre frémir quand l'une des aura bougea. Elle arma sa flèche doucement. Quand elle vit la silhouette sortir de l'ombre , l'air se chargea d'électricité. L'orage commença alors a gronder. Signe d'une tempête imminente. Voir d'une violente tempête.

*Je ne pensais pas le revoir*

" Needa....Tu ose encore te montrer.....Je n'aurais pas cru que tu viendrais me narguer .....A moins que tu es une bonne raison pour être là"

Elle le regarda, ses yeux changèrent de couleur. signe qu'il valait mieux faire attention a ses gestes ou paroles .

[Mini message histoire de continuer]


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Jeu 9 Jan - 13:50 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

 
Needa ne fut pas surpris par la réaction de Ioshi, il savait qu’en se montrant à elle, tout autour d’eux allait changer. Il connaissait parfaitement ses pouvoirs, ou du moins, il savait de quoi la magicienne était capable, pour avoir été son ennemi. Mais Needa n’était pas là pour se battre, et immédiatement, lorsqu’il sentit l’air s’électriser, et le temps se durcir, il mit ses deux mains en avant, signe qu’il ne souhaitait pas l’affrontement.

« Ioshi, je ne viens pas me battre contre toi. »

Malgré les paroles et gestes pacifiques de Needa, Ioshi resta sur ses gardes, elle savait qu’il était impulsif et imprévisible, qu’il ne fallait jamais lui faire confiance totalement.

Needa : Ah ah ah, tu n’as vraiment aucune confiance en moi à ce que je vois.

Ioshi : Plus jamais je n’aurai confiance en toi.

Needa : Cela fait si longtemps, et toi…

Ioshi : La dernière fois, je te l’ai dit, je n’oublierai jamais, et je ne te pardonnerai jamais !

Needa : Je ne cherche pas le pardon, mes actes étaient justifiés !

Ioshi : MAIS TU N’AVAIS PAS LE DROIT !

Needa : On était en guerre, et ça implique des sacrifices, que tu le veuilles ou non.

Ioshi : Des millions d’innocents ont péri, par ta faute !

Needa : Il me fallait leur énergie, il fallait contrer ce mal qui nous détruisait petit à petit.

Ioshi : Mais tu as échoué, et ces sacrifices ont été inutiles.

Needa : J’ai échoué par ta faute lorsque….

 

FLASH BACH

Quelque part…

Le combat entre Ioshi et Needa, les deux anciens amants, venait à l’instant de se terminer, et il avait été d’une violence inouïe. Rarement un affrontement n’avait été aussi violent. Ioshi ne tenait pratiquement plus sur ses jambes, sa peau étant devenue rouge de sang par les innombrables blessures sur la totalité de son corps. Mais elle avait vaincu…

Face à elle, baignant dans son propre sang, au bord de la falaise sur laquelle ils avaient combattu, Needa était à l’agonie, à la totale merci de son adversaire, attendant le coup de grâce.

Needa : Allez…qu’est-ce que tu attends, frappe !

Ioshi : …

Needa : FRAPPE IOSHI !

Ioshi s’apprêta à porter le coup de grâce, mais au dernier moment, elle stoppa son geste.

Needa : Ah ah ah, qu’est-ce qu’il y a, on aurait peu du dernier geste !

Ioshi : Je…Je…

Ioshi tourna alors le dos à Needa.

Ioshi : Je ne suis pas comme toi, comme vous autres guerriers de l’ancienne Guilde des maîtres, je ne suis pas une meurtrière, je ne l’ai jamais été. La guerre vous a peut-être changé, mais moi, malgré toutes les horreurs subies et vécues, je resterai toujours moi, et ça, personne ne pourra me le faire changer.

Needa était au plus mal, mais, bien que difficilement, il réussit à se relever pour faire face à Ioshi, qui continuait de lui tourner le dos. Par sa victoire sur son ancien amant, elle avait fait gagner la bataille à ses troupes.

Needa : Je te félicite Ioshi, par…par ta faute, tu nous condamnes tous à la mort !J’avais accumulé assez d’énergie pour porter une attaque terrible à notre ennemie, mais tu as préféré libérer les âmes des défunts. Maintenant, plus rien ne peut lui faire face. Bravo, ta lâcheté nous condamne tous !

Ioshi ne prit pas la peine de se retourner pour lui adresser ces dernières paroles :

Ioshi : Adieu Needa…

Elle quitta ensuite les lieux, sous le regard de Needa.

FIN DU FLASH BACK

 

Needa : Lorsque tu m’as vaincu. Si l’ancien monde a disparu et que nous avons dû venir ici, c’est par ta faute, ne l’oublie jamais !

Les deux anciens adversaires ne se lâchaient pas du regard.

 


Revenir en haut
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Dim 16 Fév - 21:52 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Needa : Lorsque tu m’as vaincu. Si l’ancien monde a disparu et que nous avons dû venir ici, c’est par ta faute, ne l’oublie jamais !

Les deux anciens adversaires ne se lâchaient pas du regard. Ioshi le regardait mais peu de personne pouvait comprendre ce qu'il y avait entre eux.

Ioshi : oui je sais que nous sommes ici à cause de moi, mais mon geste je ne le regrette pas

Needa: tu es folle....Comment ...

Ioshi : Ferme là....Tu ne sais pas ce c'est cette douleur d'entendre l'âme des défunts....De ressentir leur colère....Oublie tu d’où je puise ma magie ? De tout les éléments .....et aussi des ténèbres mais à cause de toi je ne pouvais plus l'utiliser car tu y avait enfermé des innocents...

Needa: C'est pour ça....

Ioshi : tait toi.....Tu n'a jamais su te taire, surtout dans ce genre de situation....


La jeune femme ferma les poings. Elle revoyait son amant...Tout ce qu'il s'était passé entre eux, toutes ces vies....tout ces amis ...Tout lui revenait en mémoire....Elle qui avait tout fait pour oublier....Elle baissa un instant les yeux....La tempête sembla se calmer, le vent faiblissait. L'air repris peut a peut sa douceur. Les oiseaux se remirent a chanter doucement. La jeune femme pris une longue inspiration. Elle chercha au fond de son coeur un moyen de ne pas se jetter sur son ancien amant pour le tuer. Elle  n'avait jamais regretté son geste. Elle ne devait pas trahir cet esprit. Elle releva la tête , ses yeux avaient repris leur couleur naturelle.

Ioshi : Maintenant que viens tu faire ici ? il y a forcément une raison....Seuls les gens qui vivent prés de la foret y viennent comme cela....Toi non ......Réponds ou part ....Je ne ferais pas couler du sang inutilement. Mais tu sais que j'en suis capable....

La jeune femme attendait. Elle avait légèrement relâché son arc. Elle n'en avait pas besoin contre lui. Elle pouvait le contrer. Son niveau de magie était bien plus important que des années auparavant. Elle pouvait disparaitre ou l'affronter. Mais elle voulait avant tout une explication à sa présence.

Flash back

Ioshi : Needa tu viens me servir de cible ?

Needa: mais t'es malade

Ioshi : Aller viens, il n'y a que toi qui peut encaisser mes attaques sans partir en courant

Needa: même pas en rêve


Il parti en courant laissant la jeune magicienne seul dans la salle d'entrainement

Fin flash back

La jeune femme abaissa alors complétement son arc, et fini par le ranger à sa place sur son dos. Elle n'avait pas besoin de lui pour tirer des flèches plus ou moins mortelles .


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 13:48 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Ioshi avait subitement changé son comportement, sans que Needa n’ait eu à faire quoique ce soit. Son attitude agressive se changea dans une attitude calme, sereine. Ioshi savait contrôler ses émotions, et même si la vision de Needa face à elle pouvait la mettre hors d’elle, ce dont il avait un certain talent, elle préféra rester calme…pour le moment.

Needa : Enfin ma petite Ioshi, tu t’es…

Ioshi : Evite le langage familier.

Needa : ô pardon, très bien, je m’excuse ma reine…

D’une simple pensée, Ioshi avait porté une petite griffure sur la joue de Needa. La magicienne n’avait pas bougé, ni esquissé le moindre geste, seule sa pensée avait agie. C’était un avertissement.

Ioshi : Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je répète ma question une dernière fois, que viens-tu faire ici !

Needa ne prononça pas un mot pendant quelques longues secondes, plongé dans ses pensées. La vision de la grande mission, celle qui avait secoué la grande cité d’Esper lui revint en mémoire.

« Tu as eu vent de ce qui s’est tramé sur Esper ?Je ne pense, tu ne dois pas t’intéresser à ce qui passe dans la grande cité. Je vais te résumer la chose dans les grandes lignes. En gros, une invasion mondiale a été évitée. Il y a eu de très, trop nombreuses pertes. Et pour couronner le tout, Azaghal et moi sommes qui dirait, en froid… »

FLASH BACK

Azaghal et Needa se faisaient face. Les deux amis, ensemble depuis le début de la grande mission, étaient cette fois opposés. Le grand Nevius était également présent en ces lieux, assis au sol, accoudé contre un rocher, blessé, mais toujours conscient. Needa était devant lui, comme s’il était en train de le défendre. Il y avait également un autre corps au loin, sans vie.

Azaghal : Needa, comment, comment oses-tu le défendre, après ce que tu sais maintenant !

Needa : Que veux-tu faire, LE TUER ?C’est notre ami, tu l’as oublié ?!

Azaghal : Ecarte-toi que j’en finisse avec lui !

Needa : IL EST NOTRE AMI, RESSAISIS-TOI AZA !

Azaghal : TOUS CES MORTS !PAR SA FAUTE !ECARTE-TOI !

Needa fixa son ami, et aussi surprenant soit-il, il jeta son arme au sol, baissant les bras en signe d’abandon.

Needa : Aza, je ne me battrai pas contre toi, mais si tu veux t’en prendre à Nevius, tu devras me tuer d’abord.

Azaghal dégaina alors son sabre, le pointant à la gorge de son ami. Après de longues secondes d’hésitations, luttant contre soi-même, il finit par baisser son arme. Sa colère était immense, mais il sut se raisonner à temps pour ne pas commettre l’irréparable.

Azaghal : Très bien, tu as choisi ton camp à ce que je vois.

Needa : Je n’ai rien choisi du tout. Bien-sûr que tout ça est horrible, mais dans le fond, en y réfléchissant bien, Nevius n’a pas eu tort d’agir ainsi !

Azaghal : Toutes ces guerres, tous ces combats t’ont vraiment fait perdre la raison Needa. J’ai connu un autre Needa, qui se battait contre ce genre de crime !

Needa : Ta colère t’aveugle, comme Ioshi autrefois !Vous vous laissez dominer par vos émotions, et regarde où nous en sommes aujourd’hui.

Azaghal : Je n’ai jamais pris parti, mais aujourd’hui je me rends compte qu’elle avait raison sur toute la ligne, sacrifier des innocents…NON MAIS TU AS PERDU LA TÊTE !?

Needa : Tu ne peux pas comprendre, vous deux vous n’avez jamais été que des solitaires, des rebelles, jamais vous n’avez eu mes responsabilités, alors le jour où vous serez général de guerre, on en reparlera !

Azaghal : Tu me dégoûtes !Tu sais quoi, toi, Nevius, et tous les mages, vous pouvez tous aller mourir !

Ce furent les dernières paroles d’Azaghal, qui tourna le dos à son ami, et quitta les lieux

FIN DU FLASH BACK

« Je voulais changer un peu d’air, me ressourcer un peu l’esprit avant de rentrer sur Esper. Ça fait longtemps que je ne suis pas venu sur Eliados, et j’ai entendu dans un des villages côtiers qu’une sorcier habiterait ces lieux, alors je suis tout bonnement venu voir de quoi il s’agissait. »

Needa s’avança un peu vers Ioshi, mais il faisait attention à ses gestes, car il savait qu’au moindre mouvement suspect de sa part, et son opposante n’hésiterait pas une seule seconde à l’attaquer. Il était comme face à un redoutable prédateur. Il lui fallait faire très attention.

« A ce que je sache, ces lieux ne sont pas ta propriété !Le jour où ce sera inscrit « la forêt de Ioshi » à l’entrée, je dirai rien, mais là, je fais ce que je veux. Si je veux me promener ici, je le fais, alors non, je ne partirai pas, que tu le veuilles ou non ! »

*Très risqué, aïe aïe aïe, je sens le pire !*


Revenir en haut
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 13:33 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

« Je voulais changer un peu d’air, me ressourcer un peu l’esprit avant de rentrer sur Esper. Ça fait longtemps que je ne suis pas venu sur Eliados, et j’ai entendu dans un des villages côtiers qu’une sorcier habiterait ces lieux, alors je suis tout bonnement venu voir de quoi il s’agissait. »

Ioshi le regardais avancer. Elle semblait calme et inoffensive et douce. Mais la réalité était tout autre. Elle savait bien que Needa se méfier d'elle et elle ne pouvait que lui reconnaitre ça, il pouvait se montrer intelligent parfois. Mais c'était si rare . La jeune femme attendait sa réponse car elle savait parfaitement qu'il allait encore lui dire quelque chose

« A ce que je sache, ces lieux ne sont pas ta propriété !Le jour où ce sera inscrit « la forêt de Ioshi » à l’entrée, je dirai rien, mais là, je fais ce que je veux. Si je veux me promener ici, je le fais, alors non, je ne partirai pas, que tu le veuilles ou non ! »

Les yeux de la magicienne se mirent alors a étinceler de colère. Elle n'avait pas du tout aimer ce que venait de dire son ancien amant. Elle ouvrit les bras et les ténébres se firent peut a peut autour d'eux. Plus un seule oiseaux, plus un seul bruit de respiration. Elle vit alors Needa reculer et se mettre en position de défense . Elle eut un rictus mauvais en voyant cela. Elle savait qu'il ne s'y attendait pas

"La foret n'est pas a moi, elle appartient a d'autres. Je ne suis là que pour les protéger et protéger les gens qui y viennent...Sais tu que nous ne sommes pas les seuls a être venue ici ? crois tu que les innocents mort de ta main sont au Paradis ? Détrompe toi mon pauvre Needa. Regarde autour de toi "

Des panache de fumée s'élevaient tout autour d'eux. Certains avec des formes humaines, d'autres avec une simple forme de feu follet. Il y en avait des milliers voirs plus. Ils avançaient sans leur prêter attention sauf certains qui regardaient, enfin qui semblait regarder Needa. La magicienne le laissa regarder un moment puis repris


"Tu as le droit d'aller partout, mais tu ne pourra jamais être le bienvenu dans cette foret. Regarde bien autour de toi,  regarde ses gens , enfin leur âme, tu verra surement des gens que tu connais. Je suis la gardienne de ces lieux et surtout j’empêche les âmes de ces morts d'aller semer ravage et désolation sur ce nouveau monde. Certains partent pour l'au delà après un certain temps mais beaucoup reste. Il ne peuvent apaiser leur âme. Car tu les as tué pour ton projet. Moi certains me haïssent aussi mais je peux les contrôler , d'autre me sont reconnaissant....."

La magicienne souffrait intérieurement. Elle avait pris cette charge divine pour sauver si elle pouvait d'autre vie. Elle n'avait pas pu faire autrement dans cet autre endroit, alors elle ne laisserait pas une tragédie se reproduire à nouveau. Elle ferma les bras et la foret repris sa place. Elle avait comme créer un autre espace.

"N'oublie pas Needa si nous sommes ici c'est peut être ma faute mais je ne m'en sens pas coupable mais si les âmes errantes sont ici c'est par ta faute...Et si je suis ici c'est aussi à cause de toi ....."

*Il ne semble pas comprendre, il ne comprendra jamais j'ai l'impression....et dire que je l'ai aimé et que cela m'a poussé a faire cela.....*

La jeune femme était toujours calme. Peut être que Needa perdrait cet air arrogant pour une fois, qu'il comprenne que beaucoup souffrait et aller encore souffrir à cause de lui et de son égo sur dimensionné. La magicienne pouvait encore faire appel aux âme tourmenté pour le lui faire comprendre mais elle n'aimait pas avoir à le faire car son pouvoir d'ombre n'était pas encore démesuré. Il était puissant mais pas autant qu'elle l'aurait pu . Trop de chose s'était passé ...


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Ven 28 Mar - 11:13 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Needa se figea quand Ioshi lui dévoila que de nombreuses âmes erraient en ces lieux, des âmes perdues, meurtries, en colère. Lorsqu’elle lui dévoila cet « autre monde », il pouvait ressentir toute la haine ressentie à son égard. Il ne fut pas perturbé pour autant, ni atteint moralement, car pour lui, il avait fait le bon choix par le passé, jamais il ne se remettrait en question.

Il s’était figé, car il comprit tout de la venue de Ioshi en ces lieux, quel était son rôle, son devoir. La magicienne contrôlait ces âmes en ayant créé comme une sorte d’espace rien que pour elles, afin qu’elles puissent trouver la paix intérieur. Si Ioshi ne s’en occupait pas, le pire était à prévoir, car une âme meurtrie, en quête de vengeance, peut être quelque chose de très dangereux.

Lorsque tout revint à la normale, Needa abandonna sa posture défensive. Par contre, il n’avança pas plus loin en direction de Ioshi, il était déjà assez près de la magicienne, et il le savait. Tel un fauve, elle restait sur ses gardes, même si à première vue rien ne se dégageait, mais Needa la connaissait que trop bien.


« Toutes ces âmes, toute cette colère…Même si tu t’en fous royalement, merci Ioshi, merci de t’en occuper. »

La magicienne sembla étonné par ces paroles, ne comprenant pas vraiment pourquoi Needa la remerciait.

« Sans toi pour apaiser ces âmes, le pire serait à craindre. J’ose à peine imaginer si toutes ces âmes étaient lâchées en pleine nature, guidées par leur haine. Il y aurait tellement de morts ! »

Needa ferma les yeux et resta un moment silencieux, prenant de grandes respirations, afin de ressentir toutes choses aux alentours.

« Toutes ces âmes…et malheureusement pas une seule que je connaisse. Même si je sais que c’est impossible, ils ont disparu dans d’autres circonstances, mais j’aurai bien aimé revoir John le squelette, Seta, Taro, Goku, Ryo ou encore Siruis. Les connaissant, ils doivent être tranquillement en train de siroter des cocktails au bord d’une piscine dans l’autre monde ah ah ah. »

Cette dernière phrase arracha presque un sourire aux lèvres de Ioshi, car les noms cités lui rappelaient de nombreux souvenirs. Ils avaient aussi été ses amis, et jamais elles ne les oublieraient.

« Mais je suis désolé ma petite dame, si en me montrant ça tu espérais des remords, tu te trompes lourdement. Je ne regrette pas mon geste, je ne regrette en rien ce qu’il s’est passé. Pour toi c’est tout comme, mais pour moi il y a une grande différence entre tuer des innocents ou les laisser mourir. Quand leurs mondes ont été attaqués, nous ne sommes pas venus à leur aide, afin de prendre l’énergie libérée par leurs âmes défuntes. Nous aurions eu alors assez de puissance pour anéantir l’ennemi. Après, que tu le croies ou non, nous aurions fait notre possible pour les âmes défuntes, afin qu’elles trouvent la paix. Mais bon, sache une chose, aujourd’hui, même si toi de ton côté tu me voues une haine sans fin, sache que de mon côté je ne t’en veux plus. C’était la guerre, il fallait choisir, et tu as choisi ton camp. En y réfléchissant bien, si tu aurais choisi mon camp, cela aurait été contraire à tout ce que tu es, à tout ce que tu as été, et ce que tu seras. Tu es restée toi-même jusqu’au bout. »

*Même aujourd’hui tu restes la Ioshi que j’ai connu…celle que j’ai toujours aimé… *

« Et qui sait, même si je suis persuadé que la puissance de ces âmes auraient permis la destruction de l’ennemi, que je me trompe rarement voir jamais, ah ah ah, peut-être, mais je dis bien peut-être, mon plan n’aurait pas fonctionné. Ioshi, tu as sauvé un nombre incalculable de vies, et si ça se trouve, tu nous as tous sauvé…Ioshi, tu es une héroïne et tu le seras toujours. »

Les paroles de Needa n’étaient cette fois pas empreint d’arrogance ou toutes sortes d’autres provocations. Malgré tout ce qui avait pu se passer entre eux, l’amour, la haine, la mort…les sentiments de Needa demeuraient inchangés, mais cela, il le gardait pour lui.


Revenir en haut
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 13:34 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

« Mais je suis désolé ma petite dame, si en me montrant ça tu espérais des remords, tu te trompes lourdement. Je ne regrette pas mon geste, je ne regrette en rien ce qu’il s’est passé. Pour toi c’est tout comme, mais pour moi il y a une grande différence entre tuer des innocents ou les laisser mourir. Quand leurs mondes ont été attaqués, nous ne sommes pas venus à leur aide, afin de prendre l’énergie libérée par leurs âmes défuntes. Nous aurions eu alors assez de puissance pour anéantir l’ennemi. Après, que tu le croies ou non, nous aurions fait notre possible pour les âmes défuntes, afin qu’elles trouvent la paix. Mais bon, sache une chose, aujourd’hui, même si toi de ton côté tu me voues une haine sans fin, sache que de mon côté je ne t’en veux plus. C’était la guerre, il fallait choisir, et tu as choisi ton camp. En y réfléchissant bien, si tu aurais choisi mon camp, cela aurait été contraire à tout ce que tu es, à tout ce que tu as été, et ce que tu seras. Tu es restée toi-même jusqu’au bout.  Et qui sait, même si je suis persuadé que la puissance de ces âmes auraient permis la destruction de l’ennemi, que je me trompe rarement voir jamais, ah ah ah, peut-être, mais je dis bien peut-être, mon plan n’aurait pas fonctionné. Ioshi, tu as sauvé un nombre incalculable de vies, et si ça se trouve, tu nous as tous sauvé…Ioshi, tu es une héroïne et tu le seras toujours. »

La jeune femme étais  resté de marbre pendant tout le discours de son ancien amant. Ce qui la connaissait bien pouvait cependant voir qu'elle était prête a bondir au moindre geste de la part de Needa. Elle écoutait attentivement.

"Héroïne laisse moi rire, si j'en étais vraiment une j'aurais utiliser un tout autre pouvoir, un pouvoir qui nous aurait fait gagner et il n'y aurait qu'une  seule victime. Je suis un assassin tout comme toi. Mais un ami commun m'a confié une tache et moi au moins je peux m’en acquitté, toi que fait tu vraiment ? tu chasse mais tu es soumis aux mages. Tu as besoin de ce qu'il te donne pour vivre. Tu as perdu ta liberté Needa. Moi je l'ai toujours. Car je peux tout a fait abandonné mon poste. Mais passons....Maintenant que tu as vu ce que tu voulais tu peux partir car il n'y a rien d'intéressant dans cette foret..."

Elle se tu. Elle avait senti une énergie familière autour de son ancien amour. Elle eut un bref sourire de tendresse, qui sembla surprendre Needa. Elle le regarda un long moment sans rien dire, ce qui mis légèrement mal à l'aise Needa. Elle inspira profondément . Avant de le regarder avec ce regard de tendresse qu'elle ne réservé qu'a lui

"Tu semble épuisé , malgré tout ce que tu cache. Marche tout droit pendant quelques minutes tu trouvera une cascade avec une source. Cela te rappellera des souvenirs. Mais cela te permettra de te soigner. Je lui dois bien ça.... Je pars devant si jamais tu veux ....Tu sais ou aller. "

La jeune femme le laissa la. Il était libre de le suivre ou non. Elle ne savait plus que penser. Surtout après avoir senti cette énergie autour de lui. C'était si compliqué pour elle. Elle pensait que la leçon avait était retenue mais il semblait que non. Elle secoua  la tête en soupirant. Elle utilisa alors le vent pour se déplacer a une vitesse vertigineuse. Elle arriva alors devant la cascade et surtout devant sa maison. Une maison étrange. bâti comme un petit temple , mélangeant bois, pierre et feuille. Elle alluma d'un geste brusque un feu proche de l'entrée et s’assit. Elle réfléchissait. Elle était un peu perdu. Âpres lui en avoir voulu, avoir voulu le tuer , elle le voulais prés d'elle. Elle ne lui avait pas rendu le morceau de mémoire qu'elle avait voler en une fraction de seconde. Mais elle ne se sentait pas prete encore a lui révéler cela. Il fallait qu'il le comprenne seul.

*Hum mais je doute fortement qu'il comprenne ou qu'il vienne. C'est un guerrier je ne dois pas l'oublier...Il semble toujours tout savoir mais bon .....*


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Mar 27 Mai - 09:19 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Needa ne comprit ce qu’il se passe devant lui. En l’espace d’un instant, Ioshi avait littéralement changé de comportement. Elle, qui depuis le début, avait été méfiante, voir agressive envers lui, se montra tout d’un coup douce et amicale. Ioshi n’était pas comme Needa, qui pouvait passer de la joie à la colère en une fraction de seconde, rigoler avec quelqu’un et lui sauter dessus juste après, alors il ne se méfia pas quand il la suivit.

Needa était curieux, ce changement de comportement n’était pas anodin, alors il voulait savoir ce qu’il y avait derrière tout ça. Et bien entendu, il ne voulait pas quitter celle qui avait été tout pour lui à un moment dans sa vie. Malgré les apparences, Needa était quelqu’un de nostalgique et surtout très famille. En effet, même si ça l’arrivait de tout quitter et de partir pendant des années, l’appel de l’aventure étant trop fort, ses pensées étaient toujours dirigées vers ses proches. Il aimait par-dessus tout leur contact, et encore au-dessus, il aimait se rappeler le bon vieux temps avec eux.

Au fond de lui, il était tellement heureux de revoir Ioshi, qu’importe tout ce qui s’était passé, qu’importe la guerre, qu’importent les morts, il n’y pensait plus. En ce moment, il la voulait près d’elle. Il arriva alors, peu de temps après, à l’endroit où elle habitait. Tout était fait et construit en parfaite harmonie avec la nature, comme si ce lieu avait été créé par la terre. Cela correspondait parfaitement à Ioshi, qui jamais n’aurait fait quoi que ce soit contre la nature, toujours allant dans son sens, toujours l’aimant, la protégeant et la respectant.

Elle se trouvait devant l’entrée, assise en tailleur, semblant réfléchir sur quelque chose. Une chose que Needa avait remarqué était son regard, qui ne montrait plus aucun signe d’agressivité envers lui, même s’il fallait toujours se méfier.


« Nous voilà donc chez toi. Eh ben, je ne pensais pas que tu m’emmènerais si vite chez toi ah ah ah ! »

Ioshi comprit très vite les allusions de Needa, et son regard redevint emplit de rage l’espace d’un instant, ce qui le calma aussitôt.

« Ioshi, t’énerve pas, c’était une blague… »

*Dommage.^^*

« Non mais la susceptibilité des gens, c’est pas vrai ! »

Needa resta un court instant silencieux, pour observer les alentours. L’endroit était caché et, même s’il ne connaissait rien à la magie, il la sentait. Il comprit qu’il pouvait être en ce lieu seulement parce que Ioshi l’avait voulu. Normalement, personne ne pouvait accéder ici, un lieu caché par la magie. Le calme et le silence régnaient dans cet endroit.

Lorsqu’il fit de contempler la demeure de Ioshi, il vint la rejoindre, s’asseyant en face d’elle, et bien entendu il gardait ses distances, car il savait qu’au moindre geste suspect, elle ne se gênerait pas pour l’attaquer. Needa sentait la magicienne plus douce, plus calme, quelque chose semblait l’apaiser, quelque chose semblait lui redonner le sourire.


« Ioshi, qu’est-ce qu’il y a ?Je te connais, si tu as changé de comportement en deux secondes, c’est que quelque chose c’est passée. Tu étais à deux doigts de me sauter dessus, et la seconde d’après, tu me fais venir jusqu’à chez toi. Alors à moins de me trouver irrésistible ah ah ah, dis-moi ce qu’il y a ?
»
Ioshi avait bien volé un fragment de mémoire à Needa, elle voulait qu’il comprenne quelque chose de lui seul, mais en voyant le regard abruti de son ancien compagnon sur la situation, elle comprit qu’il y avait que très peu de chance qu’il ne découvre quoi que ce soit par lui-même.

« Et t’habites ici alors ?C’est…joli.

*Vraiment moche, pas du tout mon style.*

« Il t’arrive de quitter ce lieu Ioshi, il t’arrive d’aller visiter ce monde ?D’ailleurs, j’ai une question, qu’as-tu fait depuis tout ce temps depuis notre arrivée ?Nous sommes ici depuis le début, depuis les débuts de ce monde, mais je n’ai jamais entendu parler de toi, je n’ai jamais eu vent de tes histoires. Azaghal ne m’a jamais rien dit, il ne m’a jamais parlé de toi. »

*J’avais oublié à quel point elle était belle.*

Needa essayait de ne rien montrer, mais il semblait complètement sous le charme de Ioshi. Pendant toutes ces années, il avait oublié à quel point son ancien amour était belle, combien elle était magnifique. Needa n’avait jamais été porté sur les femmes, à l’inverse de son compagnon Azaghal, il ne s’en était jamais vraiment soucié, mais avec Ioshi cela avait été toujours différent. Il essayait de ne rien montrer, mais cela était difficile avec la magicienne, qui pouvait sentir tout ce qui l’entourait.


Revenir en haut
Ioshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 136

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 19:04 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

« Il t’arrive de quitter ce lieu Ioshi, il t’arrive d’aller visiter ce monde ?D’ailleurs, j’ai une question, qu’as-tu fait depuis tout ce temps depuis notre arrivée ?Nous sommes ici depuis le début, depuis les débuts de ce monde, mais je n’ai jamais entendu parler de toi, je n’ai jamais eu vent de tes histoires. Azaghal ne m’a jamais rien dit, il ne m’a jamais parlé de toi. »

Ioshi était perturbée par ce qu'elle ressentait vis à vis de Needa. Que se soit ses mensonges ou les sentiments qu'il semblait encore avoir. Elle ne savait plus sur quel pied dansé avec lui. Il faut dire que cela avait toujours était comme ça dans un sens. Il soupira doucement. Elle ne savait  pas trop comment aborder tous les sujet qu'il fallait , et ni comment lui répondre. Elle se doutait qu'il ne comprendrait pas son mode de vie et ses choix, mais vu sa question elle devait quand même répondre un peu. Elle attendit un peu avant de lui répondre

"Que veux tu que je fasse ? je ne suis pas comme vous tous a chercher la gloire ou la richesse. Je ne suis pas sortie de la forêt, mais j'ai toujours su ce qu'il se passait autour et dans ce monde. N'oublie pas que je peux voir loin si je le souhaite. J'ai veillé sur ses âmes , j'ai occupé mes journées....J'ai toujours agit comme cela, même avant, même sur l'autre monde. J'ai formé quelques mages aussi, envoyé par Nevius. Il était le seul a savoir que j'étais ici, enfin hormis un de tes très grand amis ange si je puis dire...Azaghal ignore ou je suis. Il sait juste que je suis en vie. Mais même s'il est comme un frère je n'ai rien voulu lui dire pour des raisons personnelle"

Ioshi ne pouvait pas lui dire que si elle avait dit a azaghal ou elle se trouvait il serait venu et aurait découvert son secret. Quand a cet ange il était repartie blessé après sa rencontre avec elle. Vu qu'il avait tenté de l’enrôlé de force pour formé ses armées

"J'ai eut 7 élèves. Deux sont morts comme des idiots en évaluant mal leur adversaires , trois se débrouillent pas trop mal, un aucune nouvelle. Et le dernier....est d'une puissance incomparable et maitrise tout les éléments mieux que moi, et aussi le combat. Sinon je ne fait que peux de sortie et je surveille cette foret , j'aide un peu les gens des villages. Mais je ne cherche rien hormis le calme et la sérénité. Je médite beaucoup. Il ne me manque rien .


*Enfin presque rien, elle me manque beaucoup  en fait ...*

"Mais sinon toi ? que fais tu de si extraordinaire pour que ton nom vienne a mes oreilles....Tu va pouvoir m'expliquer ...."


La jeune femme cherchait surtout a éviter de parler d'autres chose. Elle voulait qu'il comprenne de lui même. Elle ne voulait pas utiliser le pouvoir de lumière qui contrerais le pouvoir de l'ombre qu'elle avait utiliser pour lui enlever ce fragment de mémoire. Surtout qu'il n'aurait pas pu comprendre. Elle savait qu'il serait un peu déconcerté par sa façon de faire mais au moins elle pourrait éviter certain sujets. Il était vantard alors autant en profiter.


Revenir en haut
Needa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 224
Localisation: Yggdrasil

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 10:24 (2014)    Sujet du message: Ombre et Lumière Répondre en citant

Needa avait écouté attentivement Ioshi, même s'il semblait ailleurs, à observer le moindre recoin, à guetter le moindre insecte, la moindre lumière du jour...il observait tout, comme s'il voulait s'imprégner des lieux. Mais, même si son attitude montrait tout l'inverse, il ne perdait pas une miette des paroles de la magicienne. Cette dernière avait l'habitude de son comportement, il avait toujours été ainsi, alors elle ne s'en préoccupa pas.

Needa ne l'interrompit pas, jusqu'à ce qu'il entendu le nom de son ami, Nevius. Il comprit que Ioshi avait toujours su que son vieil ami était à la tête des mages. Nevius était toujours resté caché de tout, gouvernant dans le secret le plus absolu, afin de ne pas attirer l'attention sur lui, pour pouvoir agir sans risquer sa vie. Même Azaghal ne l'avait su jusqu'avant la grande mission.

D'ailleurs, en entendant parler de Nevius, Needa repensa alors à la grande mission, qui l'avait vu faire un choix difficile, ce qui lui avait valu la colère et l'abandon de son ami de toujours, Azaghal.


*J'espère qu'Azaghal va bien.*

"Tu sembles tout savoir ma chère Ioshi...mais ça ne m'étonne guère, tu as toujours tout su, tu as toujours fait qu'un avec le monde, quelle que soit la planète. Tu savais donc pour Nevius, tu savais donc qu'il était toujours en vie. Mais je pense aussi que tu sais que c'est lui le tout puissant d'Esper, que c'est lui qui gouverne les mages."

*Une telle communion, un tel savoir...elle m'étonnera toujours.*

"Me concernant, comme tu me le démontres à l'instant, tu sais tout, rien n'a de secret pour toi. Cette histoire, la grande mission, te sera bientôt racontée. Par qui ?En tout cas pas par moi, car te connaissant, tu prendrais la défense d'Azaghal, et tu me maudirais encore plus que maintenant. Je préfère pas, du moins pour l'instant."

*Elle me tuerait sur le coup si elle savait qu'elle option j'ai choisi. J'espère qu'Azaghal ne va pas faire de bêtise, qu'il ne va pas créer une révolution contre les mages.*

"Sache juste que la grande mission a eu pour but d'éviter une invasion sur Yggdrasil, une invasion qui aurait pu conduire le monde à sa perte. Comme tu le sais, il nous reste plus que celui-ci, hors de cette dimension, nous ne pouvons plus y retourner, la mort serait au rendez-vous. Sache juste que le pire a pu être évité, mais que pour y arriver, il a fallu faire un choix, un choix qui n'était pas partagé par Azaghal. Je pense que tu es suffisamment intelligente pour comprendre la suite. Mais ne t'inquiète pas, Azaghal va bien, même si je ne sais pas du tout où il a pu aller."

*Il nous reste plus que Yggdrasil, si ce monde venait à tomber, alors la fin de tout ce qui vivait disparaîtrait à jamais. J'ai fait le bon choix, la haine d'Azaghal envers les mages l'a poussé à prendre le mauvais choix.*

"Tout ce que je peux te dire sur moi, tu l'as entendu si comme tu dis mon nom t'es parvenu jusque dans les profondeurs de cette forêt. Je suis un chasseur, non pardon, je suis juste le plus grand chasseur d'Esper. Comme Azaghal l'avait pensé, et comme tes paroles le prouvent, tu crois sûrement que je suis leur gentil toutou et que j'exécute leurs tâches sans jamais m'élever ou ne rien dire. De 1, je ne suis en rien leur chien, je ne me considère pas du tout leur employé. Je suis Nevius, et par ce qu'il est et a toujours été, je le suivrai jusqu'à la mort !De 2, par mes actes, j'ai sauvé un nombre incalculable de vies, et si aujourd'hui la ville perdure, elle le doit grâce à mes actes et mes décisions !Si aujourd'hui, la plupart des familles d'Esper respire et vie, elle me le doit !"

D'un coup, Needa s'était redressé, en colère. Ses paroles ressemblaient plus à une justification, une explication sur ses actes qu'autre chose, comme s'il cherchait au fond de lui une compréhension de la part de quelqu'un. Toujours, il avait été au front, et toujours, il était celui qui avait dû prendre la décision. Même s'il ne le montrait jamais, cette colère qui sortait de lui en ce moment, une colère emplit de tristesse, cela le torturait. Etre toujours en première ligne voulait aussi dire supporter la responsabilité de toutes les morts, supporter toutes les critiques. Constamment, il avait toujours dû supporter la haine et la colère concernant certaines de ses décisions. Il avait toujours assumé, il n'avait rien montré, toujours tout gardé au fond de lui, mais de temps à autre, la colère qui ressortait de lui pouvait se comprendre différemment qu'une simple saute d'humeur.

En une fraction de seconde, Ioshi, qui ressentait tout, pu ressentir une douleur infinie en Needa, mais cela ne dura pas, car il se reprit dans la seconde qui suivit.


"Voilà Ioshi, tu sais dans les très grandes lignes ce que je fais et ce qui m'a poussé à venir ici, enfin pas ici dans cette forêt, ah ah ah, mais sur ce continent que j'avais quitté il y a plus d'une décennie."

Needa se rappela alors les précédentes paroles de Ioshi, concernant ses élèves. Il était comme ça, ne réagissant pas immédiatement lorsqu'il entendait certaines choses.

"Tes élèves ?!Enfin je me moque de tous, mais sauf celui que tu décries, celui que tu dis que sa puissance est de loin supérieur à toi."

*ça ne peut être qu'elle, je l'ai ressentie à sa rencontre.*

"Ioshi, et si je te dis que je l'ai rencontré, que j'ai rencontré ton élève, que ce dernier m'a même suivi dans la grande mission, et d'ailleurs, il m'a même sauvé la vie."

*Luna, ça ne peut être qu'elle.*

"Si je te dis que j'ai rencontré ton élève peu avant la grande mission. Si je te dis que c'est une femme, une très belle femme d'ailleurs, qui d'ailleurs te ressemblait étrangement. Si je te dis que la première chose qui m'a frappé en la rencontrant est son caractère, en tout point identique au tien, ce côté amazone, sauvage et imprévisible, mais également fidèle et digne de confiance lorsque l'on sait comment lui parler."

*Je n'ai plus entendu parler d'elle à la fin de la grande mission, j'espère qu'elle va bien ?*

"Luna, c'est de Luna qu'il s'agit, n'est-ce pas Ioshi ?"

A cet instant précis, Needa fut projeté violemment contre un arbre, donc le tronc se brisa sous l'impacte, mais ce n'était pas là les agissements de Ioshi. Cette dernière, surprise, vit apparaître non loin devant elle une silhouette inquiétante, des plus imposantes. C'était un magicien, et apparemment, il semblait être des plus puissants.

???: Voici donc la magicienne, la légendaire Ioshi. Je viens t'avertir, la porte a été ouverte, par ta faute !

Ioshi ne semblait comprendre.

???: Ioshi, je me nomme Vivian, le maître magicien de l'ancien peuple des Anciens, les créateurs de cette dimension, avant qu'elle ne devienne le monde d'Yggdrasil. Je n'ai que peu de temps, je suis venu de prévenir que l'un de tes disciples, devenu au fil des ans immensément puissant, est parti dans les profondeurs infinies de ce désert pour ouvrir la porte vers l'ancien monde !Si les portes s'ouvrent, tout sera réduit à néant, car le mal attend aux portes, depuis toujours. Tu dois l'en empêcher !Je ne peux rien te dire d'autres, le temps m'est compté, mais tout te sera révélé durant ce périple.

Le maître magicien commençait à disparaître.[/]

Vivian: Tu es la seule qui puisse arrêter ton disciple et empêcher l'ouverture de la porte, car seule une magie des plus puissantes peut empêcher le monde de sombrer. Prends Needa avec toi, je l'ai assommé, car cet imbécile m'aurait attaqué et posé les questions ensuite, il a toujours été ainsi, et je n'ai que très peu de temps. Ioshi, tu dois l'arrêter, tu devras trouver seul l'endroit de la porte de ce monde !

[i]Vivian disparu alors, laissant Ioshi seule et désemparée. En une faction de seconde, une tâche de la plus haute importance venait de lui être confiée sans même qu'elle ait son mot à dire. Alors qu'elle restait silencieux et pensive, Needa s'était ressaisit.


"Qu'est-ce qui s'est passé, il est où l'autre clown !"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:15 (2018)    Sujet du message: Ombre et Lumière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le monde d'Yggdrasil Index du Forum -> Eliados -> La forêt Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com